habitudes étudiants réussir études

5 bonnes habitudes des étudiants qui réussissent

“C’est bon, à partir de maintenant, je bosse”, je suis persuadé que vous avez dit ça il n’y a pas longtemps. Je vais vous présenter 5 bonnes habitudes que les étudiants qui réussissent leurs études appliquent au quotidien. Ce sont ces habitudes qui vont vous mener au succès.

1. S’y prendre à l’avance

Ou ne plus s’y prendre à la dernière minute. Arrêtez de commencer vos révisions 1 semaine avant les examens et décidez dès maintenant de vous reprendre en main.

Prenez le plus d’avance que vous pouvez. Si vous connaissez le programme où les sujets de cours qui seront vus durant l’année, n’hésitez pas y jeter un coup d’œil, histoire de vous imprégner du sujet.

Alors que la plupart des autres étudiants n’auront encore pas vu tout le programme à quelques jours d’un contrôle ou d’un examen, vous serez beaucoup plus serein, rien qu’en sachant que vous savez de quoi parlent les cours.

Vous pourrez ainsi juger la quantité de cours, mieux vous organiser et ne pas être surpris à la dernière minute d’avoir une pile de cours non appris sur votre bureau.

Par exemple, si vous avez des rattrapages (pas bien 😢) vous connaissez déjà sur quoi tomberont les examens. Commencez donc à réviser en avance.

2. Ne plus procrastiner

La procrastination c’est l’ennemie de l’étudiant par excellence. Elle rime souvent avec “j’ai la flemme”. On a tous la flemme, même le major de votre promo (bon peut-être un peu moins). Justement, la technique pour que vous travailliez sans vous forcer, c’est de mettre en place une habitudeCelle d’étudier tous les jours.


À force de procrastiner, vous finissez par
travailler à la dernière minute, et c’est ce que l’on veut éviter.
D’ailleurs, j’en parle dans mon livre 41 astuces pour réussir ses études (sans souffrir)“.
Dès votre journée de cours terminée, essayez de réviser le soir en rentrant. Juste un petit peu au début, pour que cette habitude résiste au temps.
Quand la période de révision viendra, il sera plus simple d’augmenter la durée de vos révisions que de commencer seulement à apprendre vos cours.

3. La compétition amicale

Vous avez probablement déjà connu une situation où vous vouliez être meilleur que quelqu’un d’autre, ce qui vous a poussé à redoubler d’effortsTrouvez-vous un ami, sérieux de préférence, pour vous motiver mutuellement.
À mon sens, c’est le meilleur moyen de garder une bonne habitude.

Compétition amicale étudiants

Vous pourrez ainsi vous lancer des défis comme atteindre une note minimale pour un contrôle ou une moyenne à un examen. Soyez rigoureux dans votre compétition, jouez le jeu et vous verrez que ça peut devenir un outil redoutable.

Une fois le défi relevé, proposez-en un plus difficile encore. Vous pouvez aussi mettre en place un concours où le vainqueur gagnera une récompense : un McDo ou une place au cinéma par exemple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment réviser à la dernière minute

Des sites existent pour suivre votre progression et instaurer des habitudes communes : Habitica par exemple.

C’est un site qui simule un jeu vidéo où accomplir des tâches et créer de nouvelles habitudes dans la vie réelle vous donnera de nouveaux objets ou de l’or (virtuel malheureusement).
Vous pouvez même instaurer des équipes pour suivre vos actions à plusieurs.

4. Le lieu de travail

Si vous travailliez habituellement chez vous, essayez la BU (Bibliothèque Universitaire). Au contraire, si vous êtes habitué à la BU mais que vous vous y sentez distrait, trouvez un endroit plus tranquille, chez vous par exemple.

Essayez de changer votre endroit de travail habituel, où de mauvaises habitudes qui empêchent la concentration se seraient peut être installées.

Testez les cafés, les espaces de coworking, de nouvelles BU.

Pour certains, le brouhaha des cafés augmente leur concentration. Si vous préférez le calme, vous pouvez utiliser un casque antibruit ou des boules Quies.

Votre espace de travail

Le cerveau associe les endroits à des situations. Par exemple, votre chambre est pour lui un lieu de repos (dodo, Netflix…)
Dans l’idéal, organiser une pièce dédiée entièrement au travail serait optimal. En réalité, c’est plus difficile.

Soyez rigoureux, une fois assis à votre bureau, commencez directement à travailler, ne sortez pas votre téléphone ou votre ordinateur, la tentation de naviguer sur YouTube pendant des heures sans pouvoir en sortir serait trop forte.

Ayez aussi le courage de ranger votre espace de travail : évitez le bureau avec une dizaine de cours éparpillés, soyez minimaliste. Profitez-en également pour ranger vos cours : ceux d’une même matière d’un côté, les papiers importants de l’autre.

Prenez de vraies pauses

Vos pauses doivent vous aérer l’esprit, éloignez-vous de votre lieu de travail, allez prendre un verre d’eau, sortez marcher, appelez un ami (si vous en avez).
Vous pouvez aller faire un tour sur vos réseaux sociaux, mais attention de bien poser une limite de temps pour éviter de prolonger la pause.

Vous pouvez également, si l’environnement vous le permet, faire de petites siestes. En effet, la sieste, de préférence courte, d’une durée d’environ 10 min, vous permettra d’améliorer vos performances cognitives, de diminuer la fatigue et la somnolence (source)

5. Améliorez votre hygiène de vie

Ne soyez pas trop exigeant avec vous au risque de vous décourager.

Le sport

Commencez doucement, mais sûrement, 1 ou 2 séances de sport par semaine pour débuter. Le sport à de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, il stimule notamment la mémoire en augmentant la croissance cellulaire dans l’hippocampe.

Sport bonne habitude étudiant

L’hippocampe est une zone du cerveau capitale pour la mémoire.
Son inhibition participerait à la dépression, le sport joue l’effet inverse en ayant un effet anti dépresseur, en supprimant notamment le cortisol, l’hormone du stress.

Le sport augmente aussi la concentration. En effet, une étude menée sur des enfants néerlandais explique qu’une activité physique entre les cours d’une durée de 20 minutes augmentait significativement l’attention des élèves. (source)

Le sommeil

Les étudiants aiment énormément les soirées, on le sait. Le sommeil joue un très grand rôle dans l’apprentissage, on le sait aussi.

Pourtant, 22,5 % des étudiants déclarent dormir mal ou très mal et 13 % déclarent dormir moins de 6h. Encore plus étonnant, 12 % utilisent des médicaments pour dormir ! (Selon l’Institut CSA)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment retenir efficacement ses cours

C’est trop peu, c’est insuffisant. Certains étudiants pensent qu’en faisant une nuit blanche ils pourront apprendre plus de choses. Erreur, le sommeil est fondamental pour consolider les connaissances apprises durant la journée.

Il permet aussi l’élimination des déchets des neurones, les cellules principales du cerveau.

L’alimentation

Vous connaissez sans doute la somnolence vers 13h30 après le repas du midi. « C’est normal, c’est la digestion », dit-on.

Ce n’est pas totalement faux, mais un autre facteur entre en compte : l’Index Glycémique. (IG)

Chaque glucide que vous mangez (provenant du pain, des pâtes, du riz… ou de la galette poulet salade tomate oignon) doit être assimilé par l’organisme. Il existe plusieurs types de glucides pouvant être plus ou moins vite dégradés.

Les glucides qui se dégradent rapidement, comme ceux présents dans les aliments transformés et industriels, font vite augmenter l’Index Glycémique, donc le taux de sucre dans le sang.
Cela entraîne alors un gros pic de sucre, suivi d’une baisse conséquente. Cette baisse étant assimilée à une sensation de fatigue.

Pour éviter cet effet, il est préférable de manger des aliments à IG bas, comme les fruits ou les céréales complètes par exemple. Ainsi, le cours de 13h à 15h ne devrait plus se résumer qu’à une lutte contre le sommeil.

En pratique 

2 ou 3 nouvelles habitudes appliquées feront toujours plus d’effets qu’une longue liste qui reste dans votre tiroir. Essayez, au moins, de mettre en œuvre quelques conseils, ça ne peut que vous aider.

  • Ne procrastinez plus, faites les choses dès que vous le pouvez, apprenez vos cours quand vous venez de les avoir
  • Trouvez-vous un coéquipier de révision (sérieux de préférence) pour vous stimuler
  • Appropriez-vous un espace de travail qui vous convient et qui vous rend productif
  • Améliorez votre hygiène de vie : faites du sport, essayez de dormir au moins 7-8 h, n’abusez pas des fast foods.
  • 57
  •  
  •  

1 réflexion sur “5 bonnes habitudes des étudiants qui réussissent”

  1. Très bons conseils ! J’en ajouterais un : la motivation 😉 Toujours garder son objectif de réussite en tête pour rester motiver et se donner du courage pour réviser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *