J'ai raté mes examens, comment réagir

J’ai raté mes examens, comment réagir ?

Si vous n’avez pas trop le temps de lire (ou que vous voulez faire autre chose en même temps), cet article existe en version podcast. Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou cliquez ici pour le télécharger(et pouvoir l’écouter toute votre vie n’importe où n’importe quand 🙂)

C’est mon premier podcast, soyez indulgent 🙂 N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires !

 

 

Les résultats approchent ou ils sont déjà là ? Alors c’est comment ? Très bien, moyen, ou très nul ? Si vous avez raté vos examens, ce n’est pas la fin du monde. Ne désespérez pas. À moins que vous n’ayez eu 20, vous pouvez toujours vous améliorer. Si vous attendez encore la date fatidique, vous pouvez vous inspirer de cet article pour vous y préparer.

Ne le prenez pas personnellement

Vous avez été jugé sur le travail que vous avez rendu. Si vous avez raté, ce n’est pas un jugement personnel. Vous pouvez être triste mais ne pas le prendre personnellement.
En voyant l’échec de ce point de vue, vous allez comprendre quelles ont été les erreurs que vous avez commises pour obtenir ce (mauvais) résultat. Vous n’allez pas juste vous lamenter.

Vous devez apprendre à appréhender l’échec, vous aurez des échecs toute votre vie, et vous n’allez pas être démotivé à chaque fois sinon vous n’y arriverez pas.

Ce qu’il ne faut absolument pas faire, c’est perdre confiance en vous. Si vous vous mettez dans la tête des idées comme “je suis nul ou “je rate tout” cela va fortement impacter la suite.
En effet, à chaque fois que vous travaillerez pour le prochain examen, vous aurez toujours cette petite voix dans votre tête qui vous dira “t’es nul”.

Par conséquent, toutes vos actions futures seront faites avec cet a priori. Vous n’exploiterez pas vos capacités. Vous allez vous sous-estimer et perdre confiance en vous. La confiance en soi est fondamentale pour réussir.

 

Apprendre de ses erreurs pour ne plus rater ses examens

Repensez à tout ce que vous avez fait (ou ne pas fait) et qui vous a mené à l’échec. Les premières erreurs vont rapidement venir, pour les suivantes, réfléchissez bien.
En face, demandez-vous les solutions à mettre en oeuvre pour ne plus faire cette erreur.

Liste d'erreurs examens

Voici un exemple des erreurs les plus fréquentes, ça peut vous inspirer ?

Toutes ces solutions, vous devez les percevoir comme des objectifs. Vous allez vous motiver à les mettre en oeuvre.

L’erreur la plus commise

Vous passez plus ou moins votre semestre sereinement. Vous travaillez de manière assidue. Vous avez appris tous vos cours. Vous sortez des examens, la pression est relâchée et vous êtes confiant.

Le jour des résultats, c’est le drame. Vous n’avez pas eu la note que vous attendiez.

Ces symptômes donnent souvent le diagnostic “je ne me suis pas entraîné”. Honnêtement, avez-vous fait assez d’exercices ? Avez-vous fait assez d’annales ? Avouez-le, non.

Vous avez oublié de vous mettre en situation d’examen. Imaginez un boulanger qui ne fait qu’apprendre les recettes de son pain, sans jamais en faire. C’est la même chose.

Vous pensiez connaître votre cours, après l’avoir fraîchement appris. Mais dans le contexte de l’examen, où vous avez dû restituer les connaissances, c’était impossible.
Ne refaites plus cette erreur et n’oubliez pas de vous mettre en situation.

Ne vous comparez pas

Tout le monde fait ça. La première chose après avoir vu ses résultats (ou même avant pour certains) c’est de demander ceux de ses potes. C’est normal. 

Si votre ami à eu une meilleure (ou vraiment meilleure) note que vous, tant mieux pour lui. Vous ne devez pas vous sentir nul par rapport à lui. Demandez-lui plutôt comment il a fait pour obtenir ce bon résultat, comment a-t-il travaillé ?

Inspirez-vous de ceux qui réussissent et ne les jalousez pas.

Demandez aux connaisseurs

Dans le cas où vos amis ont aussi raté ( 😅) n’hésitez pas à demander à ceux qui ont réussi ce que vous avez échoué.

Par exemple, vous pouvez demander aux étudiants qui sont en années supérieures à la vôtre. Comment ont-ils fait pour réussir cet examen ? Quelles ont été leurs méthodes ?

Avec l’expérience, on arrive toujours à faire le point sur ce qui marche vraiment et ce qui est inutile.

Ne faites pas le loup solitaire

étudiant loup solitaireMême si vous êtes dans une filière où il y a un concours, entraidez-vous, vous réussirez plus facilement en vous aidant qu’en faisant le loup solitaire.

Imaginez, il y a une astuce que tout le monde connaît et qui permet de réussir beaucoup plus facilement. Vous avez voulu un peu trop vous isoler et vous ne la connaissez pas. Vous partez avec un sacré désavantage.

Désormais, renseignez-vous et soyez au courant des conseils à savoir.

Parlez-en à vos parents

Il est inutile de mentir à vos parents. Si vous faites ça, c’est que vous pensez que vos résultats jugent votre valeur personnelle. Il n’y a rien de mal à rater ses examens.
C’est toujours bien d’avoir un soutien moral lors d’un échec. Vos parents ne vous trouveront pas nul, ils comprendront que vos études sont difficiles, ou que vous n’avez pas fait les efforts nécessaires à votre réussite.

Si vous ne vous sentez pas à votre place, si vous n’aimez pas vos études, vous pouvez aussi leur en parler. Il n’y a aucune honte à ne pas être dans la bonne voie. Tant qu’il est encore temps, vous pouvez peut-être envisager de vous réorienter.

En bref

Dédramatisez et arrêtez de vous culpabiliser. Ce n’est qu’un examen, c’est pas le premier ni le dernier.
Au contraire, pensez à ce que vous pouvez mettre en place pour ne plus vous retrouver dans cette situation.

Si malgré plusieurs heures à travailler vous ne connaissiez pas vos cours, j’ai écrit un article pour apprendre comment retenir efficacement ses cours.

  • 87
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *