Comment retenir efficacement ses cours

Comment retenir efficacement ses cours

Mieux vaut 1h de révision efficace que 3h inefficaces. La qualité avant la quantité. (ou les deux si vous avez beaucoup de cours à retenir)

Avant de commencer ma PACES (que j’ai réussi du premier coup, ouf) un étudiant en médecine m’avait confié les 3 piliers pour retenir efficacement mes coursAu début, je n’y croyais pas.

Au lycée, je faisais comme tout le monde, j’apprenais mes cours la veille en les lisant 2/3 fois, et ça passait (même si j’oubliais tout 4 jours après). Je ne savais pas comment apprendre mes cours.

Ça pouvait être suffisant puisqu’au lycée la quantité de cours est minime (et ils sont faciles).

En étant étudiant, c’est beaucoup plus compliqué, et si je n’avais pas appris comment vraiment retenir mes cours efficacement, je n’aurais jamais su comment réussir mes études. À mon tour, je vais vous donner les 3 piliers pour apprendre à apprendre.

1. La courbe de l’oubli d’Ebbinghaus

Hermann Ebbinghaus était un psychologue allemand étudiant la mémoire et l’apprentissage. Il élabora en 1885 la courbe de l’oubli.

Cette courbe montre la vitesse à laquelle une information est oubliée après son apprentissage et sans répétition.

Ebbinghaus explique que cette courbe peut varier entre les individus selon :
– La difficulté de l’information à apprendre
– Des facteurs physiologiques comme le stress ou le sommeil
– La méthode d’apprentissage de l’individu

Courbe de l'oubli Ebbinghaus
Source : Meny Wise

Au bout de quelques jours, plus de la moitié des informations apprises sont oubliées.

La méthode des J pour retenir ses cours par coeur

Basée sur la courbe de l’oubli, cette méthode extrêmement efficace donne un planning de rappels espacés de manière précise pour optimiser l’apprentissage. 

Entrez votre email pour lire la suite !


En plus de cela, vous recevrez gratuitement mon livre "41 astuces pour réussir ses études (sans souffrir)"

envelope

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autre conseils pour vous aider à réussir vos études et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

envelope

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autre conseils pour vous aider à réussir vos études et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

La méthode des J tempsPar conséquent, au jour 0 (J0) vous apprenez votre cours. Le lendemain, vous le RÉVISEZ , c’est le J1, puis 3 jours après, c’est le J3. Vous avez compris.

Dans l’exemple du cours, à chaque révision vous réactiverez les anciennes connaissances pour les fixer définitivement dans votre mémoire et vous réapprendrez ce que vous aviez oublié.

Chaque révision sera plus rapide que la précédente puisque vous aurez de moins en moins de choses à apprendre et de plus en plus de réactivation.

Au fur et à mesure des rappels vous atteindrez un stade de «sur-apprentissage» où vous ne ferez que réactiver mais plus rien ne sera à apprendre. En plus de ça, tout ce qui sera appris sera ancré profondément dans votre mémoire.

Avec des pincettes

Cependant ATTENTION à ne pas trop suivre cette méthode à la lettre, il est nécessaire de l’adapter à sa quantité de cours et à son emploi du temps.

Par exemple, si vos examens sont dans 2 semaines vous ne ferez pas le J30 et le J60 d’un nouveau cours. Pas de panique, le J1 et J3 sont les plus importants pour retenir ses cours. La veille de l’examen, il sera intéressant de revoir le cours pour bénéficier de la mémoire à court terme.

L’ennemi de l’oubli : la RÉPÉTITION

Si vous ne deviez retenir qu’une chose pour améliorer votre apprentissage c’est la notion de répétition. Je répète, la RÉPÉTITION 🙂.

Les répétitions permettent de consolider les informations, et ainsi, de beaucoup mieux retenir ses cours.

Lorsque vous apprenez une information, vous allumez un feu et le bois se consume au fur et à mesure du temps. Remettre des branches permettra de raviver le feu pour qu’il brûle plus longtemps.

Vous DEVEZ réactiver les informations pour les ancrer dans votre mémoire à long terme.

Révision et oubli courbe
Source : lejaponais.canalblog.com

Vous voyez sur ce graphique que chaque révision permet de remémorer les connaissances pour ne pas les oublier.

2. L’apprentissage actif pour bien retenir ses cours

Il existe 2 types d’étudiants, il y a celui qui lit en diagonale son cours, pas très concentré et rêveur. Puis un autre, impliqué dans son apprentissage, avec l’intention en lui de retenir et de comprendre le maximum de choses.

Devinez lequel retiendra le plus d’informations ?


Il est IMPÉRATIF d’
apprendre de façon active pour apprendre plus rapidement, plus efficacement et plus durablement.

Un apprentissage actif englobe plusieurs comportements :
– une
volonté réelle d’apprendre : détermination, concentration, motivation.
– la mise en place de plusieurs
techniques d’apprentissages
– prendre conscience du fonctionnement de sa mémoire pour optimiser son apprentissage

La volonté d’apprendre

Si vous savez qu’en apprenant quelque chose vous accomplissez un objectif, vous mettrez en place le comportement optimal pour l’apprentissage.

Par exemple, savoir que vous apprenez pour réussir vos examens ou pour vous élever
intellectuellement fera que vous ne verrez plus l’apprentissage comme une contrainte, mais un plaisir.

En ayant de l’intérêt pour ce que vous apprenez, vous ne procrastinerez pas, vous apprendrez plus facilement et avec plus de concentration

Mise en place de techniques d’apprentissages 

Il existe énormément de techniques d’apprentissages qui facilitent grandement la mémorisation.

Il ne suffit pas de lire passivement en mode « bourrage de crâne » mais de mettre en place: 

  • des moyens mnémotechniques 
  • créer des histoires
  • utiliser l’humour
  • faire des liens entre les différents points d’un cours
  • associer des notions à des émotions…

Toutes ces petites astuces permettent non seulement de retenir beaucoup plus de choses, mais aussi de diminuer drastiquement le temps pour les apprendre. 

Prendre conscience du fonctionnement de sa mémoire

Si vous savez que vous êtes plutôt visuel, profitez-en ! Utilisez des couleurs, représentez- vous des situations improbables dans votre tête, créez des schémas, traduisez des
notions complexes en croquis, en dessin, avec des flèches…

Toutes ces petites astuces accumulées aideront grandement votre cerveau à retenir les informations.

Vous devez percevoir l’apprentissage comme un JEU dans lequel vous cherchez les solutions pour avancer. Depuis tout petit nous apprenons en jouant, continuons !

3. L’entrainement de sa mémoire

Stanislas Dehaene, auteur de nombreux livres sur la mémoire écrit :

«L’apprentissage est optimal lorsque l’enfant alterne apprentissage et test répété de ses connaissances. Cela permet à l’enfant d’apprendre à savoir quand il ne sait pas»

Il faut bien différencier l’assimilation de la connaissance et sa réutilisation future.
La plupart des étudiants assimilent (plus ou moins bien) des connaissances mais n’ont
jamais l’idée de
se tester.

Edgar Dale, un professeur d’éducation, mit en place en 1940 la pyramide de l’apprentissage.

Pyramide de l'apprentissage
Source : clioweb.canalblog.com

On observe que « l’application immédiate de l’apprentissage » permet une rétention de 90% de l’information. On peut traduire cette « application immédiate » par la mise en place d’exercices pour tester ses connaissances.

Les « devoirs »

En tant qu’étudiants, nous sommes souvent sollicités pour effectuer des exercices visant dans la plupart des cas à appliquer les connaissances apprises.
Il est évidemment important de les effectuer pour s’entraîner.

On peut également utiliser des exercices déjà prêts. C’est le cas des annales, outils très
intéressants en permettant la
mise en situation réelle. En effet ils vous permettront de cibler le type de connaissances demandé, le degré de précision des questions, la forme (QCM, question rédactionnelle…).

Son propre entraînement

Il est important de s’entraîner soit même pour se tester.
Revoir son cours plusieurs fois comme expliqué précédemment est déjà une forme
d’entraînement : on voit ce que l’on a retenu, ce que l’on a oublié.

S’entraîner participera au processus de répétition en plus de consolider vos connaissances en faisant des erreurs par exemple.
Les erreurs sont normales et nous permettent de progresser. Grâce à elles, on retient plus facilement nos lacunes et donc ce qu’il ne faut pas reproduire.

Pour vous entraîner, vous pouvez :

  • avant de revoir un cours : sur une feuille blanche, ressortez tout ce que vous évoque le cours appris. Vous constaterez ainsi vos forces et faiblesses.
  • utilisez des flashcards : les flashcards sont des petites cartes avec une question en
    recto et la réponse en verso. La flashcard consolide le lien entre les 2 informations.

Quoi retenir ?

Quoi de mieux qu’un récapitulatif pour répéter ce qui a été dit et mieux le retenir?

Ce triangle symbolise bien les 3 notions importantes pour l’apprentissage : l’entraînement , l’apprentissage actif et la répétition.

Triangle de l'apprentissage

À sa base, l’entraînement et l’apprentissage actif qui vous permettront d’être plus efficace. Imaginez retenir vos cours en 2 fois moins de temps qu’avant, mais en ayant retenu 2 fois plus de choses?

Le plus important au sommet, la répétition. Le meilleur des apprentissages ne servira à rien si vous ne répétez pas l’information.

Voilà ! J’espère qu’à partir de maintenant, vous n’allez plus galérer à apprendre un cours pendant des heures, mais que vous mettrez en place les bonnes actions.

C’est en appliquant ces 3 concepts que j’ai réussi à obtenir ma PACES du premier coup, un concours très sélectif d’entrée dans les études de médecine et nécessitant l’apprentissage d’une grande quantité de cours en peu de temps.

Faites partie des gens qui travaillent intelligemment.

  • 747
  •  
  • 4

1 réflexion sur “Comment retenir efficacement ses cours”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *